Histoire de Bart & Tachke

Nous obtenons régulièrement des témoignages et d’autres histoires ou les lisons sur Internet, mais il y a rarement une histoire aussi contagieuse que celle de Bart et Tachke. Tant pour les naturistes chevronnés et expérimentés, que pour les débutants. Il est très agréable et reconnaissable à lire. Lisez et profitez-en ! …

Notre première fois en voyage naturiste, c’était il y a une trentaine d’années, quand le naturisme était moins visible qu’aujourd’hui. Bien sûr, nous faisions du naturisme à la maison quand le temps le permettait et nous sommes régulièrement allés au sauna, mais des vacances entières nu dans un camping …

Nous ne savions vraiment pas à quoi cela ressemblerait et, franchement, c’était un seuil que nous avons dû franchir, il y a 30 ans. Voiture chargée de plus d’enfants que de vêtements et voyage de nuit vers La grande cosse qui était alors un camping naturiste en Camargue en France.

Image FBN pour illustration

Est-ce qu’on verrait encore ces chevaux sauvages aux alentours ? Qu’est-ce que ce sera de dormir dans un mobil-home ? Est-ce que les gens à la réception seront nus quand on y arrivera ? Est-ce que tout le monde sera vraiment nu toute la journée ? Il y a une boutique sur le camping … Où mettons-nous nos portefeuilles ? Vous reconnaissez-vous dans ces pensées nocturnes ?

Image FBN pour illustration

A la réception, les propriétaires étaient habillés de manière estivale, chaleureux et sympathiques. « Je vais vous montrer votre séjour, suivez-moi », a-t-il déclaré en français, en sautant sur un vélo. On l’a découvert en voiture. Terrain de jeux de boules… tout le monde nu, volley-ball dames … yep nu, hommes à vélo… serviette entre la selle et les fesses nues, donc tout le monde nu ! Et puis nous faisons le tour de notre séjour pour les deux prochaines semaines, le camping soigné avec une petite caravane en face de nous avec un jardin paysager : palmiers, yuccas, melons et géraniums, vous pouvez clairement voir que ces gens ont créé leur maison ici. Faut-il d’abord vider la voiture ou est-ce maintenant le moment où nous… ?

« Enlevez vos vêtements, il fait toujours beau ici et vous pouvez marcher librement » Et nous étions là avec notre petite famille, prêts à franchir ce seuil.

Image FBN pour illustration

« Votre première fois naturiste ?  » salue un homme bronzé au-dessus de la haie de jardin de la caravane. « Oui monsieur » « Prends ton temps, à l’aise ! » Voiture vide, installés dans notre mobil-home, tout le monde nu, les enfants qui n’étaient pas du tout entachés par une image de la société, jouant sans vergogne et nous regardons mal à l’aise sur notre serviette à la table du jardin.

De la caravane avec jardin, l’homme bronzé marche à côté des géraniums avec un demi-pain Français sous l’aisselle, une bouteille de vin dans une main et un morceau de fromage dans l’autre, je me souviens que je pensais alors que ce n’était pas vraiment le plus beau fils d’une mère et peut-être l’homme le plus laid que j’ai jamais vu : tordu, bossu, brûlé comme une tomate séchée au soleil et seulement quelques dents. Il s’assied sur sa serviette à notre table … « Bonjour je suis Monsieur François » Nous avons bu du vin, mangé du pain et du fromage pendant que nous parlions de naturisme, d’égalité, de liberté, de vie… et aussi de sa femme qui est morte il y a trois ans, mais à qui il parlait encore tous les jours. Nous n’avons jamais revu Monsieur François après ces vacances mais il était de loin l’une des plus belles personnes que nous n’ayons jamais rencontrées !

Image FBN pour illustration

Nous souhaitons à tous les novices, timides ou hésitants du naturiste de rencontrer quelqu’un qui facilite le franchissement de ce seuil…  Un vrai Monsieur François, pour ainsi dire.

Si nous pouvons aider quelqu’un … Soyez les bienvenus.

Image FBN pour illustration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please reload

Veuillez patienter...